Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2022

[ QUALITÉ ]

    •    Toute manière d'être ; en particulier, tout aspect sensible d'une chose, et même, toute nuance particulière dans un aspect sensible. L'impression d'aigu ou de grave dans la hauteur d'un son, la couleur, le caractère sombre ou clair d'une nuance, etc., sont des qualités. On voit donc l'extrême importance des qualités pour l'esthétique, car elles constituent les impressions sensibles que l'on éprouve en recevant une oeuvre d'art. Mais la difficulté est alors pour l'esthéticien d'arriver à les définir ou les déterminer de manière précise et objective. C'est surtout en indiquant avec exactitude la nature du stimulus qui provoque l'impression qualitative, qu'on arrive à des repérages objectifs (par exemple en définissant un son par le nombre de vibrations par seconde, une couleur par sa longueur d'onde, etc.). Mais c'est là, à proprement parler, définir la condition déterminante de la qualité, plutôt que la qualité elle-même ; car celle-ci, en tant qu'immédiatement sentie, et phénoménale, est subjectivement vécue.
 Est qualitatif ce qui se rapporte à la qualité.
    •    On appelle aussi qualité la valeur, le bon état d'une chose ; on peut dire ainsi que telle oeuvre d'art est une oeuvre de qualité, qu'un artiste fait un travail de qualité. Mais ce sens est peu utilisé en esthétique ; il risque en effet la confusion avec le sens précédent, et le terme de valeur est généralement préféré.

---> VALEUR

Publié dans Livre | Tags : étienne souriau, vocabulaire d'esthétique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

Écrire un commentaire