Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/04/2022

[ PHONOGENE ]

    •    Appareil inventé en 1950 par Pierre Schaeffer, et utilisé dans les studios du Groupe de Recherche Musicales de la Radiodiffusion française à Paris par certains compositeurs de musique "concrète", le photogène est un magnétophone à transposition variable : il permet la lecture, à des vitesses correspondant aux fréquences d'une gamme tempérée, d'une boucle magnétique sur laquelle est enregistré un signal quelconque. Il devient alors possible de créer une mélodie - au sens traditionnel - sur n'importe quel timbre.
    •    Le photogène a très certainement facilité l'essor de la musique "concrète". Dans la mesure, cependant, où les transpositions autorisées se bornaient à reconduire le chromatisme propre aux musiques instrumentales habituelles, les musiciens qui les utilisaient retrouvaient la convention du solfège ; le champ de possibilités ainsi ouvert sur le plan technique n'offrait en fin de compte qu'une apparence d'illimitation.

---> CONCRET

Publié dans Livre | Tags : vocabulaire d'esthétique, étienne souriau | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

Écrire un commentaire